Rechercher dans ce blog

dimanche 12 janvier 2020

𝐂𝐫𝐢𝐬𝐭𝐢𝐧𝐞 𝐕𝐞𝐫𝐥é𝐝è𝐧𝐞 - 𝐋'é𝐜𝐡𝐨 𝐝𝐞 𝐭𝐚 𝐦é𝐦𝐨𝐢𝐫𝐞




Je remercie l'auteure pour l'envoi de son ebook. 

Ce petit roman est un récit, le récit de notre auteure qui est, de ce fait, la narratrice.

Elle nous raconte l'histoire de son grand amour, lors de l'été 82 en Sicile, elle avait 25 ans. Elle s'y est rendue en voyage avec sa sœur Eleanore. 

Son grand amour, elle l'a dans le sang et cet amour est destructeur. 

Je ne suis pas une grande amatrice de récits de vie. J'ai toujours un peu de mal à prendre du recul, faire la part des choses entre l'auteur(e) et son récit.

J'ai vite compris, lors des premières pages que l'auteure me partageait une tranche de sa vie, de son intimité. 

Je n'ai pas été dérangée, cette fois, d'être dans ce  type de livre. L'auteure raconte son histoire sans tabou mais avec beaucoup de délicatesse et de poésie. J'ai surtout apprécié l'absence de détails encombrants et de digression qui alourdissent généralement ce genre de récit. 

Je vous conseille ce livre, j'ai passé un agréable moment. 

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques, 

Djustinee 



Isabelle Villain - Blessures invisibles

 


A nouveau, je remercie Joël des Éditions Taurnada pour son éternel bon goût et sa confiance ! 

Aujourd'hui je vous parle de ce thriller sorti ce 9 janvier. 

"Blessé ?, mais tu n'es pas blessé. Un blessé c'est un soldat qui a perdu une jambe ou bien un bras. Toi, tu as de la chance. Tu n'as rien perdu."
Ils se trompent.
En fait, si. J'ai perdu mon âme.

Le major Maraval est retrouvé chez lui son arme à la main et une balle dans la tête. Si dans un premier temps, le suicide saute aux yeux, cette thèse est pourtant vite abandonnée.

L'affaire est prise en charge par Rebecca et son équipe qui travaille en parallèle sur l'affaire du "tueur au marteau".

On retrouve dans ce thriller deux affaires qui s'entremêlent pour créer un mélange explosif ! Et entre ces 2 affaires, Rebecca, son équipe et le lecteur n'ont pas de répit. 

Le doute s'insinue dès le départ et le suspense est haletant. 

La plume de l'auteur est fluide et tout est parfaitement orchestré pour garder le lecteur en haleine. 

On arrive à d'outer de tout et de tout le monde. L'intrigue me plaît et le dénouement est surprenant.

Je m'attache énormément à Rebecca qui est une femme forte et qui m'impressionne. 

Chers lecteurs, je vous conseille ce thriller captivant et passionnant. Il se lit très vite tant il est impossible de le lâcher. 

Après quelques recherches, je remarque que "le tueur au marteau" était présent dans un précédent roman de l'auteure "Mauvais genre", que je n'ai pas lu. Cela n'affecte en rien la lecture de "Blessures invisibles".

Et dites-moi, vous avez vu mon super modèle ?

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques,

Djustinee

vendredi 10 janvier 2020

Karine Giebel - D'ombre et de silence




Je ne suis pas une grande amatrice de nouvelles. J'en lis rarement. Je trouve cela trop court et je reste toujours sur ma faim. Mais quand je suis tombée sur ce recueil de cette auteure, je n'ai pas pu résister.

J'aime l'univers noir de Karine Giebel. A travers ces 8 nouvelles, elle a pu m'y plonger sans me laisser insatisfaite à chaque fois !

J'ai tantôt était touchée, tantôt chamboulée et tant bouleversée par ces nouvelles.

Je vous conseille de lire ce récit même si comme moi, vous n'êtes pas grand amateur de nouvelles.

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques,

Djustinee 

Frédérique Hespel – En route pour le bonheur




Publié aux Éditions Feel-good, vous le trouverez en vente chez votre marchand de journaux pour seulement 4,95 €. 

Alors que Charlotte vient de se faire larguer par son Julien, elle débarque chez son amie Jessica qu'elle n'avait plus vue depuis quelques temps.

Jess décide alors d'emmener son amie Charlot en road trip à travers la France avec un but bien précis mais sans beaucoup d'argent ; 1 euro par personne et par jour...

Elles rencontreront des personnes hautes en couleur et connaîtront des situations toutes plus rocambolesques les unes que les autres.

J'ai donc passé un dimanche après-midi en compagnie de Jess, son Charlot, leur 4L et leur tente... un agréable après-midi !

Je retrouve avec plaisir la plume de l'auteure et m'attache directement à ses personnages avec qui je prends plaisir à voyager. 

C'est un joli roman rempli de douceur et de rire. C'est plein de bons sentiments. 

Pour moi ce roman a tout du parfait feel-good. C'est fluide, léger et aéré. N'hésitez pas à vous le procurer, vous passerez un très bon moment. 

Personnellement, j'ai même eu envie de renouer avec le pipi nature ! 

Bref, chers lecteurs, je vous conseille ce roman. 

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques, 

Djustinee 





dimanche 5 janvier 2020

𝕋. 𝔼. 𝔾𝕣𝕒𝕦 – 𝕁𝕖 𝕤𝕦𝕚𝕤 𝕝𝕖 𝕗𝕝𝕖𝕦𝕧𝕖





Je remercie les Éditions Sonatine pour l'envoi de ce roman qui sort le 9 janvier 2020.

𝘐𝘴𝘳𝘢𝘦𝘭 𝘉𝘳𝘰𝘶𝘴𝘴𝘢𝘳𝘥 𝘦𝘴𝘵 𝘢𝘶 𝘱𝘭𝘶𝘴 𝘮𝘢𝘭. 𝘋𝘦𝘱𝘶𝘪𝘴 𝘭𝘢 𝘧𝘪𝘯 𝘥𝘦 𝘭𝘢 𝘨𝘶𝘦𝘳𝘳𝘦 𝘥𝘶 𝘝𝘪𝘦𝘵𝘯𝘢𝘮, 𝘪𝘭 𝘴𝘶𝘳𝘷𝘪𝘵 𝘵𝘢𝘯𝘵 𝘣𝘪𝘦𝘯 𝘲𝘶𝘦 𝘮𝘢𝘭 à 𝘉𝘢𝘯𝘨𝘬𝘰𝘬 𝘦𝘯 𝘫𝘰𝘶𝘢𝘯𝘵 𝘭𝘦𝘴 𝘨𝘳𝘰𝘴 𝘣𝘳𝘢𝘴 𝘱𝘰𝘶𝘳 𝘶𝘯 𝘵𝘳𝘢𝘧𝘪𝘲𝘶𝘢𝘯𝘵 𝘥𝘦 𝘥𝘳𝘰𝘨𝘶𝘦. 𝘊𝘪𝘯𝘲 𝘢𝘯𝘴 𝘱𝘭𝘶𝘴 𝘵ô𝘵, 𝘪𝘭 𝘢 𝘱𝘢𝘳𝘵𝘪𝘤𝘪𝘱é à 𝘭’𝘰𝘱é𝘳𝘢𝘵𝘪𝘰𝘯 𝘈𝘭𝘨𝘦𝘳𝘯𝘰𝘯, 𝘶𝘯𝘦 𝘮𝘪𝘴𝘴𝘪𝘰𝘯 𝘴𝘦𝘤𝘳è𝘵𝘦 𝘮𝘦𝘯é𝘦 𝘥𝘢𝘯𝘴 𝘭𝘢 𝘫𝘶𝘯𝘨𝘭𝘦 𝘥𝘶 𝘓𝘢𝘰𝘴 – 𝘶𝘯𝘦 𝘵𝘦𝘯𝘵𝘢𝘵𝘪𝘷𝘦 𝘳𝘢𝘥𝘪𝘤𝘢𝘭𝘦 𝘥𝘦 𝘮𝘦𝘵𝘵𝘳𝘦 𝘧𝘪𝘯 𝘢𝘶 𝘤𝘰𝘯𝘧𝘭𝘪𝘵 𝘷𝘪𝘦𝘵𝘯𝘢𝘮𝘪𝘦𝘯 𝘱𝘢𝘳 𝘶𝘯𝘦 𝘨𝘶𝘦𝘳𝘳𝘦 𝘱𝘴𝘺𝘤𝘩𝘰𝘭𝘰𝘨𝘪𝘲𝘶𝘦 𝘵𝘰𝘵𝘢𝘭𝘦. 𝘊𝘦 𝘲𝘶𝘪 𝘴’𝘦𝘴𝘵 𝘱𝘢𝘴𝘴é 𝘭à-𝘣𝘢𝘴 ? 𝘐𝘭 𝘯𝘦 𝘴’𝘦𝘯 𝘴𝘰𝘶𝘷𝘪𝘦𝘯𝘵 𝘱𝘭𝘶𝘴, 𝘪𝘭 𝘯𝘦 𝘷𝘦𝘶𝘵 𝘱𝘭𝘶𝘴 𝘴’𝘦𝘯 𝘴𝘰𝘶𝘷𝘦𝘯𝘪𝘳. 𝘐𝘭 𝘦𝘯 𝘦𝘴𝘵 𝘳𝘦𝘷𝘦𝘯𝘶 𝘩𝘢𝘯𝘵é. 𝘌𝘵 𝘱𝘰𝘶𝘳𝘵𝘢𝘯𝘵, 𝘭’𝘩𝘦𝘶𝘳𝘦 𝘦𝘴𝘵 𝘷𝘦𝘯𝘶𝘦 𝘥𝘦 𝘴’𝘦𝘹𝘱𝘭𝘪𝘲𝘶𝘦𝘳. 𝘗𝘰𝘶𝘳𝘲𝘶𝘰𝘪 𝘵𝘰𝘶𝘴 𝘭𝘦𝘴 𝘩𝘰𝘮𝘮𝘦𝘴 𝘥𝘦 𝘤𝘦𝘵𝘵𝘦 𝘶𝘯𝘪𝘵é, 𝘤𝘰𝘮𝘮𝘢𝘯𝘥é𝘦 𝘱𝘢𝘳 𝘭’é𝘯𝘪𝘨𝘮𝘢𝘵𝘪𝘲𝘶𝘦 𝘈𝘶𝘨𝘶𝘴𝘵𝘶𝘴 𝘊𝘩𝘢𝘱𝘦𝘭, 𝘰𝘯𝘵-𝘪𝘭𝘴 𝘥𝘪𝘴𝘱𝘢𝘳𝘶 ? 𝘘𝘶'𝘰𝘯𝘵 𝘪𝘭𝘴 𝘵𝘳𝘢𝘷𝘦𝘳𝘴é 𝘱𝘰𝘶𝘳 𝘲𝘶𝘦 𝘭𝘦 𝘵𝘳𝘢𝘶𝘮𝘢𝘵𝘪𝘴𝘮𝘦 𝘴𝘰𝘪𝘵 𝘢𝘶𝘫𝘰𝘶𝘳𝘥’𝘩𝘶𝘪 𝘴𝘪 𝘪𝘯𝘴𝘶𝘱𝘱𝘰𝘳𝘵𝘢𝘣𝘭𝘦 ? 𝘌𝘵 𝘱𝘰𝘶𝘳𝘲𝘶𝘰𝘪 𝘭𝘦𝘴 𝘥𝘰𝘴𝘴𝘪𝘦𝘳𝘴 𝘰𝘧𝘧𝘪𝘤𝘪𝘦𝘭𝘴 𝘴𝘰𝘯𝘵-𝘪𝘭𝘴 𝘷𝘪𝘥𝘦𝘴 ?

C'est une véritable déception pour moi. Je n'ai jamais réussi à rentrer dans le livre, je n'ai pas accroché au récit ni à l'écriture de l'auteur.

Le récit manquait de fluidité et de structure selon moi.

Je n'ai pas su m'attacher à la multitude de personnages. J'ai lu la totalité du livre car j'aime laisser sa chance au livre et à son auteur mais je l'ai lu sans réelle envie. Heureusement pour moi, il n'était pas bien long (274 pages).

En définitive, ce n'est pas un livre pour moi, mais peut-être qu'il vous plaira à vous !

À bientôt pour de nouvelles aventures livresques,

Djustinee

𝓐𝓵𝓲𝓬𝓮 𝓜𝓸𝓲𝓷𝓮- 𝓛𝓮𝓼 𝓯𝓵𝓾𝓲𝓭𝓮𝓼




Je remercie les Éditions Belfond pour l'envoi de ce livre qui sortira le 9 janvier 2020.


Il compte un peu plus de 100 pages, il se lit très vite. Pour moi, c'est plus une nouvelle qu'un roman.


On y rencontre Juliette qui lutte pour faire plaisir à sa fille de 7 ans en l'emmenant à la piscine municipale. Pourtant Juliette n'aime pas la piscine et elle n'aime pas le contact avec les gens.

Elle lutte et elle essaie de survivre depuis plusieurs années suite à un drame qu'elle a vécu et qu'elle tient secret.


Et puis, Juliette pourrait bien avoir un déclic...


J'accroche difficilement au roman et à l'écriture de l'auteure. L'histoire et la finalité sont certes touchantes et j'ai de l'empathie pour Juliette mais, malheureusement, quelque chose me dérange dans ce roman, un sentiment de malaise, de lourdeur. Je comprends le message, le but du roman mais je ne vous en dirai pas plus car je risque de vous spolier.


A bientôt pour de nouvelles aventures livresques


Djustinee


mercredi 1 janvier 2020

Charles Aubert - Rouge Tango





Je remercie les Éditions Slatkine & Cie pour l'envoi de ce livre. 

Niels Hogan s’est retiré loin du monde, dans une cabane de pêcheurs, au cœur d’un Sud encore sauvage. Quarantenaire bourru, il n’a que peu d’amis : son voisin Vieux Bob, pêcheur lui aussi, la fille de Bob, la détonante Lizzie, et le jeune geek Malik. Alors, quand ce dernier est porté disparu, il n’en faut pas plus pour que notre héros ordinaire reprenne du service. Son enquête le conduira sur la piste d’une vieille affaire liée au grand banditisme marseillais. De dangereux personnages viendront s’inviter à la fête, et troubler la vie si paisible que Niels s’est choisie.

Coucou les lecteurs , aujourd'hui je vous parle de ce livre qui sort aujourd'hui. 

Je fais la connaissance de notre narrateur, Niels, puisque pour information, je n'ai pas lu Bleu Calypso. Ce n'est pas un problème pour la compréhension de Rouge Tango même si je regrette un peu de ne pas en savoir plus sur notre  narrateur et son histoire mais il sera facile d'y remédier.

L'auteur me plonge dans une atmosphère mystérieuse du début à la fin. Ce livre a fait mon dimanche. Je l'ai dévoré. 

J'ai tout aimé dans ce roman ; l'écriture, l'ambiance particulière, le récit. 

J'ai aimé suivre Niels et j'ai apprécié ce personnage, un peu particulier mais tellement attachant. Les autres ne sont pas en reste ! Mais mon coup de cœur va pour Niels. 

Je vous disais avoir aimé ce récit et je vais plus loin en vous disant que la chute m'a agréablement surprise ! L'auteur a parfaitement manié et structuré tout ça.

C'est un très bon polar qui, pour moi, mérite votre attention les lecteurs. Je vous le conseille. 

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques, 

Djustinee