Rechercher dans ce blog

mercredi 29 janvier 2020

Léa Herbreteau - Les contours de la mélancolie

 
{Parution le 2 janvier 2020} 

Je remercie les Éditions Calmann-Levy pour l'envoi.

Madeleine est assise dans le fauteuil de ma soeur, ses mains jointes sur les cuisses. Sourire aux lèvres. Depuis quand exactement est-elle ici ?

Avant, Elena était consultante en philosophie et rédigeait une thèse, jusqu'au jour où tout s'est effondré.
Depuis, elle passe ses journées enroulée dans sa couette, un café au sauvignon à portée de main, et pense à Théo.
Théo qui est parti, mais qui est encore partout.
Un matin, sa voisine Madeleine frappe à sa porte.
Ses cheveux sont longs et gris, ses vêtements sont noirs.
Sa peau est constellée de taches de vieillesse et elle pue le médicament. Elle dit qu’elle vient juste pour le café.
Juste pour discuter.
Mais les jours passent et Madeleine est toujours là, bien décidée à s’insinuer dans la vie d’Elena, à lui chuchoter des pensées de plus en plus sombres.

C'est un roman atypique. L'atmosphère est assez lourde et pesante mais le contexte s'y prête.

Les thèmes abordés par l'auteure sont plus qu'actuels (la dépression, le harcèlement, les relations familiales compliquées). C'est écrit avec beaucoup de sincérité, de délicatesse et de pudeur. Je trouve la plume de l'auteure assez poétique également. 

Ce roman est poignant, bouleversant et touchant. Je me suis attachée à Elena, j'ai eu envie de la protéger, d'être là pour elle. 

J'aime également les autres personnages qui évoluent dans ce roman, loufoques et poussés à l'extrême par l'auteure. 

Au-delà de tout ça, ce roman est aussi un véritable message d'espoir. 

Je vous conseille ce roman. 

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques, 

Djustinee 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire