Rechercher dans ce blog

mercredi 23 janvier 2019

Caroline Michel - 89 mois


Je vous présente ici un livre que j'ai énormément vu passer sur les réseaux ces derniers temps et que j'ai lu avec Lucile en lecture commune.

Jeanne, 33 ans, contrôleuse SNCF et célibataire se croit presque périmée. Ne prenez pas cet air outré en lisant ce que je viens de vous écrire ; c'est tellement vrai, nous les femmes à 40 ans on n'est plus au top de notre forme pour procréer !

Bref, elle fait le décompte et il lui reste 89 mois pour tomber enceinte. Elle est prête à tout pour trouver la solution à son "problème" ... Des inconnus, des moins inconnus, des jambes levées, de la lavande pour nettoyer les trompes, des hamsters aux bonnes ondes,...

Heureusement la jeune femme est bien entourée de ses amis Leo, Nicolas, Alice,... Qui la soutiennent tous plus ou moins bien.

C'est un petit roman qui se lit très vite, l'écriture est fluide et le récit ne s'encombre pas de détails superflus. On est d'accord avec Lucile pour dire que le ton donné à l'histoire est léger malgré le sujet traité (on sait que le désir d'enfant peut parfois être un sujet difficile selon les situations). Les personnages sont attachants et hauts en couleurs, les situations sont toutes plus rocambolesques les unes que les autres.

C'est un récit moderne et qui, je pense, traite d'un sujet actuel avec beaucoup de dérision.

C'est un petit récit très drôle mais, tout comme Lucile, je trouve que la fin est décevante... Mais je n'en dis pas plus.

Par contre, j'ai vu pas mal d'avis divergents sur ce bouquin ; certains ont été transporté par l'histoire et d'autres ont carrément été... Choqué. J'ai envie de dire " Les gars, c'est un roman"... Je suis du coup choquée que certains soient choqués... (je tourne en rond là)

Et finalement, moi, au terme de cette lecture, j'ai une chanson en tête : Elle a fait un bébé toute seule !

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques,

Djustinee 

dimanche 20 janvier 2019

L'étranger dans la maison- Shari Lapena


C'est officiel, depuis cette semaine, je fais partie des membres VIP de Bepolar et pour bien commencer notre "collaboration", j'ai reçu ce thriller domestique sorti en librairie ce 17 janvier.

Exceptionnellement, je l'ai reçu en PDF afin que je puisse remettre ma chronique dans les temps (Deadline... aujourd'hui).

Certains connaissent peut-être l'auteure grâce à son roman Le couple d'à côté, mais pour ma part, c'est une découverte. Et quelle découverte !

Karen est retrouvée blessée dans son véhicule accidenté. Le choc avec un poteau a été brutal. La jeune femme roulait à toute allure et a même brûlé un feu rouge ; ça ne lui ressemble pas.

Karen ne se souvient absolument pas de ce qui s'est passé entre le moment où elle a quitté son domicile et celui où elle s'est réveillée à l'hôpital. Le hic, c'est que ce soir-là, elle trainait dans un quartier peu frequentable et qu'un homme y a été retrouvé...mort.Apparemment, Karen fuyait...

Dans cette épreuve, heureusement, Karen est entourée de son mari Tom et de sa meilleure amie Brigid.

Que s'est-il passé ce soir-là? Existe-t-il un lien entre l'accident et le meurtre? Pourquoi Karen roulait-elle si vite?

Je découvre là un très bon thriller que je suis ravie d'avoir eu entre les mains. La plume est fluide et l'intrigue remarquablement bien ficelée. Le suspense est à son comble du début à la fin du livre.

Difficile de déposer ce thriller ; on est happé par cette histoire où les secrets et les mensonges défilent.

Pour ma part, j'ai douté jusqu'à la dernière page.

Je trouve la fin assez ouverte, cela laisse donc la possibilité au lecteur de se faire sa propre suite ou à l'auteure de nous en créer une...

Au terme de cette lecture, on pourrait se demander si on connaît réellement les personnes qui nous entourent...

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques,

Djustinee


vendredi 18 janvier 2019

Bertrand Jullien-Nogarède - La première fois que j'ai été deux


Karen, ado de 17 ans, mène sa petite vie française entourée de ses meilleurs amis, Mélanie et Jonathan et de sa maman (mère célibataire dépressive et passionnée de livres). Élève studieuse, elle se retrouve à devoir aider le nouveau, Tom, lorsqu'il débarque de Londres pour poursuivre son cursus en France. Tom vivait donc à Londres avec ses parents jusqu'au décès de son père. Suite à cette tragédie, sa mère décide de retourner en France.

Ils tombent amoureux mais Tom n'entend pas rester en France et, malgré son amour pour Karen, il retourne vivre chez ses grands-parents à Londres.

Comment vont-ils vivre leur amour ?

C'est une romance d'ado, Karen n'a jamais été amoureuse et ne connaît la sexualité qu'au travers les racontars de sa meilleure amie, Mélanie (à chaque garçon sa déception dit-elle ') .

C'est une romance naïve, idéaliste. Karen est attachante, parfois un peu énervante - j'ai eu envie de la secouer pour qu'elle se réveille un peu mais nous sommes dans un roman, cette petite a donc bien le droit de rêver après tout.

Divers thèmes sont abordés dans ce roman young adult aux couleurs britanniques : L' amour, l'amitié mais aussi la mort.

C'est bien écrit, c'est fluide et ça se lit facilement. C'est mimi. Mais comment vous donner mon ressenti sur la fin du livre sans spoiler? J'ai un peu l'impression qu'on est passé à côté de cette fin justement. Les 30 dernières pages je m'attendais à autre chose. J'aurais voulu que l'histoire de Karen et Tom soit encore plus exploitée ; je reste un peu sur ma faim. En en discutant avec ma copine Béa, on se dit que ça mériterait peut-être une suite finalement.

Par contre, je déplore quelques longueurs parfois lorsque l'auteur se met à parler des goûts musicaux de Tom (un peu spéciaux d'ailleurs).

Pour conclure je vous dirais donc que c'est une chouette petite lecture mais que la fin ne me satisfait pas entièrement ! 

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques

Djustinee 

lundi 14 janvier 2019

Cécile Chomin- Laisse tomber la neige !


A nouveau, c'est un livre qui m'a été offert et j'en suis ravie car c'est, pour la 2e fois de l'année, une pépite. C'est digne d'un film de Noël ; on s'y sent bien et on ne veut pas en sortir.

J'ai été inspirée en lisant ce bouquin à la montagne histoire de vous faire une jolie photo montagnarde (alors les gars, il n'y a pas beaucoup de nanas qui promènent avec un sac à dos remplis de livres sur les pistes de ski pour faire des photos- en plus j'en avais pris 4 imaginez). J'ai d'ailleurs prolongé l'ambiance montagne en le finissant sur la route du retour.

Claire se fait planter par Hector le jour de leur mariage. Elle décide, le jour même, de quitter Paris pour s'exiler en montagne dans un chalet que sa sœur lui conseille. Chalet situé près du Mont Blanc dans une chouette station de ski.

En arrivant là-bas, elle tombe sur Hugo, le fils de la patronne malheureusement décédée.

Hugo est un ours mal léché qui essaie de rouvrir le gîte suite au décès de sa maman; il est sûr que c'est ce qu'elle aurait voulu mais il ne sait pas comment s'y prendre.

Claire est une grande maladroite mais elle a du talent et elle a aussi besoin de prendre du recul par rapport à sa vie parisienne. La collaboration s'annonce électrique et ces deux-là arriveront-ils à travailler en harmonie ? Claire, vraie citadine va-t-elle s'habituer à la vie montagne ?

Un livre qui nous plonge donc facilement dans l'ambiance de la montagne (facile pour moi direz-vous), la neige, le ski, le froid (j'ai eu des -17 degrés cette semaine quand même alors quand on vient de Belgique c'est froiiiiid) ,...

Une magnifique histoire avec des personnages attachants, des situations rocambolesques (alors vous verrez Claire a le chic pour se mettre dans des situations plus abracadabrantes les unes que les autres) et une ambiance qui sent le feu au bois.

La belle plume fluide, l'humour à revendre, les 2 narrateurs (Hugo et Claire) et une histoire fraîche et pétillante en font un roman coup de cœur pour moi.

J'ai ri, j'ai eu des pincements au cœur,... Bref j'ai vécu avec les personnages le temps de ma lecture.

Une belle comédie romantique fermée à regret !

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques

Djustinee 

mercredi 9 janvier 2019

Les Ombres (Les Observateurs)- Eve Ruby Lenn


Ce livre m'a été envoyé par Librinova.

J'ai l'habitude de vous concocter un petit résumé avec amour, malheureusement, cette fois, j'ai préféré vous mettre la quatrième de couverture mais je vous explique plus bas pourquoi !

"Le célèbre historien-enquêteur Wilson Grant se retrouve embarqué malgré lui, dans des circonstances mystérieuses, à Chester, ville du Cheshire, en Angleterre. Seul et perdu, il est accueilli par une singulière famille dont la demeure semble abriter de nombreux secrets. Bientôt, des incidents surviennent et se multiplient. Les langues se délient, les découvertes se font jour quant aux mystérieux hôtes de la propriété des Ombres, tandis que resurgissent d’anciennes superstitions. Wilson s'enlise dans une des plus obscures et intrigantes énigmes qui lui soit offerte. Face à d’incroyables révélations, il va devoir se plonger dans une enquête qui l'obligera à affronter les instincts humains les plus sombres..."

Le roman se passe au début du 20e siècle, ce qui me plaît d'emblée ! J'aime ces romans d'une autre époque ; j'ai l'impression de voyager dans le temps.

Le premier chapitre m'a ouvert l'appétit et j'en étais ravie vu qu'il s'agit d'un livre fantastique et que, vous me connaissez, ce n'est absolument pas mon genre de prédilection... J'ai accroché les 100 premières pages, ça me plaisait ! Et puis flop, j'ai décroché. J'ai trouvé ça long ; j'ai eu l'impression que l'auteure avait brodé pour faire des pages. J'y ai donc cru vous savez ; j'allais enfin accrocher au fantastique, malheureusement, toujours pas.

Ce que je retiens donc de ce livre ce sont des répétitions et des longueurs. Du coup la suite du roman m'a fait oublier le début prometteur et je me suis demandé s'il y avait une chute.

La fin du bouquin est ouverte et, après renseignements, effectivement, il s'agit agit du tome 1.

Pourquoi n'ai-je pas su faire un résumé ? Eh bien je vous racontais tout le bouquin... Aucun moyen pour moi de le résumer sans tout vous dévoiler. N'ayant pas accroché au livre, j'ai eu du mal à faire sortir les éléments essentiels de ce roman. Inutile de m'acharner et de faire du mauvais boulot, n'est-ce pas ? Surtout que je suis sûre que certains d'entre vous aiment le fantastique et voudront lire ce roman !

J'ai vraiment eu du mal à finir ce bouquin.

Vous trouverez l'ebook au prix de 2,99 sur sur le site de Librinova.

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques

Djustinee 

dimanche 6 janvier 2019

Joanna Bolouri - Comment ne pas faire pitié à Noël quand on est célibataire

Emily 38 ans est célibataire. Elle vit en collocation à Londres et est professeur. Sa famille vit à Melrose en Écosse.

Chaque année, c'est un rituel, toute la famille se retrouve chez les parents pour Noël, une festivité de 4 nuits chez les Carson. Les parents accueillent, dans leur grande maison, leurs 3 enfants et les conjoints.

Seulement voilà, la famille d'Emily a du mal avec le statut de célibataire de cette dernière. Chaque semaine, lors de leur rendez-vous téléphonique, sa mère se fait un plaisir de lui rabâcher les mêmes choses.

Autre problème, Emily qualifie sa famille de cinglée... Difficile de leur présenter quelqu'un qui ne prendra pas ses jambes à son cou.

Mais cette année, c'est différent ; Emily est en couple avec Robert depuis 8 mois et il se joindra à elle. Enfin, jusqu'à ce qu'Emily fasse une horrible découverte.

Pour Emily, c'est clair... Elle doit présenter un Robert à sa famille sinon elle risque encore de passer un mauvais séjour.

Un petit bijou ! Dur dur de lâcher ce livre une fois ouvert. Je suis vraiment ravie qu'il m'ait été offert, je serai peut-être passée à côté d'un coup de cœur sans cela.

Une histoire qui m'a fait penser au film La proposition ; une histoire drôle, pétillante, des situations rocambolesques à mourir de rire... Une magnifique comédie romantique.

Les personnages sont attachants et hauts en couleurs. 

Pas vraiment de suspense, on s'attend à la chute mais cette histoire est tellement prenante qu'on n'a pas besoin de suspense !

Une belle plume fluide qui gagne à être connue.

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques

Djustinee 

mercredi 2 janvier 2019

Mathias Malzieu - La mécanique du cœur


Jack est né le jour le plus froid de 1894 à Edimbourg. Il faisait tellement froid, que son cœur a gelé. Madeleine, qui a fait accoucher la mère de Jack, lui met donc une prothèse à la place du cœur. Cette prothèse est bien particulière vu qu'il s'agit d'une horloge. Sa mère l'abandonne définitivement aux bons soins de Madeleine. 

Vu son état, Jack ne peut ni se mettre en colère, ni tomber amoureux. Pourtant à l'âge de 10 ans, Jack tombe amoureux de celle qu'il appelle la petite chanteuse. Il s'inscrit même à l'école pour la retrouver mais en vain. 

Quatre ans plus tard, il met les voiles, cap sur l'Espagne où elle serait apparemment embauchée comme danseuse. Un seul but, la retrouver.

C'est un petit livre (155 pages) qui se lit très vite. C'est assez poétique mais je dois vous avouer que c'était suffisant pour moi. C'est mignon et tendre et cela m'a fait penser à un conte pour enfants.

Je n'ai, néanmoins pas été transportée par le petit roman ; pas assez terre à terre pour moi. Rien à voir avec l'écriture de l'auteur, le problème vient de moi !

Bilan mitigé donc pour cette lecture.

A bientôt pour de nouvelles aventures livresques

Djustinee